La ferme des Magrès

 

une petite exploitation maraîchère située à Comines,
3 associés installés en GAEC
(Groupement Agriculteurs Exploitant en Commun)

sur une petite ferme de 9,50 ha

 

Nous sommes 3 frères, Pascal, Dominique et Didier Bouillet; nous cultivons la moitié de la surface de la ferme en légumes de saison, et l'autre moitié en polyculture (blé et pommes de terre).

Notre méthode de production consiste à réduire fortement les pesticides en diminuant sensiblement les engrais. De plus, les engrais utilisés sont organiques et reconnus par l'agriculture biologique. Pour compenser le manque d'engrais, nous ne négligeons pas l'apport de fumier de cheval provenant d'un centre équestre tout proche. Nos terres reçoivent du fumier, en général tous les 2 ans. L'utilisation d'insecticide est réduite selon le risque d'infestation et n'est appliquée que sur les carottes, navets, poireaux et choux lorsque cela est nécessaire. Parfois, il est possible de n'utiliser aucun insecticide. Une culture intermédiaire "piège à nitrate" (CIPAN) est ensemencée sur 4 ha chaque année si la situation le permet. Cette culture (moutarde fourragère) permet de retenir l'azote afin de la restituer pour la culture suivante et évite ainsi le lessivage des terres et l'infiltration des nitrates dans le sous-sol. La CIPAN est installée sur tous les sols nus fin août ou début septembre et reste en place jusqu'aux fortes gelées (en janvier ou février généralement).

 

 

 


Depuis l'année 2006 et selon la saison, nous élaborons des produits préparés comme les confitures, tartes salées et sucrées, crudités, etc...
Pour la fabrication de ces produits, les ingrédients proviennent en majorité des produits de la ferme sauf pour la farine, le lait, le sucre, le sucre vanillé à l'extrait naturel de vanille et les épices. Les confitures sont élaborées en majorité avec des fruits et du sucre cristallisé. Pas de pectine, ni d'acide citrique, ni de gélifiant ne rentrent dans la composition.

 

 A savoir !

Nous ne vendons que des produits de saison (la tomate, par exemple du 20 juillet à mi-octobre). 
En raison des travaux des champs l'été (moisson) et du peu de volume commercialisé, les plats préparés ne sont pas vendus en juillet et août.